Archives de catégorie : Développement

NS7 : Les archives de restauration

UltraBackup NetStation 7 va modifier la manière dont les fichiers sauvegardés sont restitués au client. Jusqu’ici, plusieurs méthodes hétérogènes de récupération de fichiers étaient proposées :

  • Depuis l’agent client, via les interfaces de restauration  (complètement repensées dans cette version),
  • Depuis la console d’administration,
  • Depuis l’interface Web de restauration.

Désormais, celles-ci vont s’appuyer sur une seule et unique fonctionnalité : l’utilisation d’archives de restauration. Elles sont comparables à des fichiers ZIP créés par le serveur qui contiennent les documents à restaurer. Elles servent de conteneur pour les données à restaurer et sont extraites de manière transparente tant par la console d’administration que par les agents client.

Ce nouveau mode de fonctionnement nous a d’abord permis de factoriser le code dédié à la récupération des fichiers sauvegardés afin d’en optimiser une bonne fois pour toutes le fonctionnement. Ainsi, désormais la restauration de données depuis la console d’administration est nettement plus rapide qu’avec les versions précédentes, car UltraBackup exploite pleinement les capacités multicœur des processeurs.

Extraction d’une archive de restauration

Par ailleurs, cela nous a permis de faciliter la manière dont les utilisateurs pouvaient récupérer leurs fichiers dans l’interface cliente. Désormais, on coche directement les cases des éléments à restaurer dans le gestionnaire de sauvegardes, et de manière transparente le serveur crée une archive de restauration, ensuite téléchargée et extraite par l’agent client.

Nouvelle interface de restauration de l’agent client

Enfin, ces « archives » sont des fichiers qui contiennent les données à récupérer dans l’état où celles-ci sont stockées sur le serveur.  Les fichiers qu’elles contiennent restent donc illisibles tant qu’elles ne seront pas décodées par l’extracteur d’archives UltraBackup. Si les sauvegardes sont chiffrées, la confidentialité est garantie de bout en bout.

Voici donc une très bonne nouvelle pour renforcer votre conformité RGDP : avec UltraBackup NetStation 7, nous garantissons qu’aucune donnée n’est déchiffrée sur le serveur de sauvegarde. Le déchiffrement est toujours réalisé par l’utilisateur au moment d’extraire les données à partir de l’archive de restauration.

Changement notable par rapport aux versions précédentes : l’interface Web délivrera désormais des archives de restauration qui nécessiteront la présence d’UltraBackup sur le poste pour les extraire.

Archive de restauration dans l’explorateur Windows

En bonus, il sera donc possible avec cette version de proposer la « redescente » aux utilisateurs de leurs données sous forme d’une archive stockée sur une clé USB ou un disque dur – celles-ci resteront illisibles jusqu’à leur restauration sur le disque client.

NS7 : la remontée de l’état des services client dans la console d’administration

UltraBackup NetStation 7 va proposer la remontée de l’état des services client directement dans la console d’administration.  Celui-ci sera affiché dans la vue « Audits », en cliquant sur le bouton « Agents » et en inspectant la valeur de la colonne « Etat des services » :

Etat des services dans la vue Audits

Les trois valeurs suivantes pourront être affichées :

  • Démarrés : les services sont correctement démarrés sur le poste client,
  • Arrêtés : les services sont arrêtés sur le poste client. Cette situation n’est pas normale et peut signifier un problème d’installation ou de configuration du logiciel qui peut mener entre autres à la non-exécution des sauvegardes planifiées. Une intervention sur l’ordinateur est peut-être nécessaire pour résoudre le problème.
  • Inconnu : l’agent client ne s’est jamais connecté ou est incompatible avec cette fonctionnalité.

Cette fonctionnalité permettra de diagnostiquer facilement et à distance les postes sur lesquels les agents UltraBackup nécessitent d’être reconfigurés.

UltraBackup NetStation 6.1 est sorti

Nous avons publié aujourd’hui la nouvelle version d’UltraBackup NetStation.

Outre les habituels correctifs de sécurité et de performance, les nouveautés incluent :

  • Nouvelles vues d’audit dans la console d’administration, permettant de tracker de manière générale l’activité des agents, des sauvegardes, et des utilisateurs,
  • Les alertes sont automatiquement réinitialisées tous les jours à minuit si la condition critique monitorée n’est plus active,
  • Possibilité de rechercher des fichiers par utilisateur depuis la console,
  • Amélioration de la vitesse du processus d’extraction des fichiers depuis la console d’administration.
  • Le serveur peut être démarré directement en mode maintenance,
  • Client et serveur : affichage d’un avertissement graphique lorsque les services ne sont pas démarrés,
  • Envoi d’un e-mail en cas d’impossibilité de réaliser le backup automatique de la base de données, d’erreur lors du nettoyage de la base ou du recalcul de la sélectivité des indexs.

La mise à jour doit être affichée dans la console d’administration. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez télécharger la nouvelle version ici.

UltraBackup NetStation – Le transfert Delta (« sauvegarde bloc »)

Nous avons le plaisir de vous annoncer que la prochaine version d’UltraBackup NetStation intégrera une fonctionnalité longuement attendue : le transfert de fichiers en « mode bloc », appelée ici « Transfert Delta ». Celle-ci permet de ne transférer que les blocs de données modifiés par rapport aux précédentes versions du fichier transféré.

Autrement dit, si vous sauvegardez un fichier de 50 Go dont seulement quelques méga octets ont été modifiés depuis la dernière sauvegarde, seules ces nouvelles données seront envoyées au serveur plutôt que la totalité du document. Le serveur reconstruira la nouvelle version du fichier à partir des données portées par les anciennes versions.

Comment ça marche ? Le transfert Delta consiste à découper les fichiers à sauvegarder en blocs. Chaque bloc est haché (ou « signé »), c’est-à-dire associé à une valeur numérique unique dépendante de son contenu. Lors de l’envoi, le serveur établit une liste complète des blocs qu’il possède en fonction des anciennes versions déjà stockées, et ne demande au client que les blocs qu’il ne possède pas déjà. Au final, le fichier à envoyer est reconstruit sur le serveur en ne transférant que les nouvelles données, apportant un important gain de vitesse de transfert.

Le logiciel proposera donc deux modes de transfert : la version originale par compatibilité avec les anciens agents clients, et la version Delta, par défaut activée pour toutes les nouvelles sauvegardes créées par des agents compatibles.

Nous prévoyons la sortie d’UltraBackup NetStation 6 pour le début de l’année 2017.

NS5 : les collecteurs d’activité journalière

La version 4.5 avait ajouté des fonctionnalités de collecte automatisée d’informations, principalement classables en deux catégories :

  • Les indicateurs systèmes volatiles de type « Nombre d’utilisateurs connectés en ce moment au serveur » ou « Nombre d’opérations en cours sur le serveur »,
  • Les indicateurs du volume de données stocké à un instant donné sur le serveur : « Nombre de fichiers sauvegardés sur le serveur », « Volume sauvegardé sur le serveur », etc.

La version 5 ajoute de nouveaux collecteurs permettant de suivre l’activité journalière serveur : nombre de sauvegardes effectuées chaque jour, nombre de restaurations, nombre de fichiers sauvegardés, nombre de fichiers restaurés, volume de données sauvegardé, et volume de données restauré :

Les collecteurs de données d'activité journalière

Comme pour les autres collecteurs les données brutes peuvent être exportées au format CSV pour un permettre un traitement statistique externe éventuel.