Archives de catégorie : Développement

NS5 : Optimisations et nouveautés des rapports d’exécution

Deux nouveautés importantes relatives aux rapports d’exécution sont incluses dans la nouvelle version 5 d’UltraBackup NetStation.

La première nouveauté concerne diverses optimisations qui permettent une génération et un chargement bien plus rapide des rapports par rapport aux versions antérieures. Jusqu’ici, nous utilisions comme format intermédiaire un document XML, stocké dans la base de données, qui contenait les divers éléments à mettre en forme dans les rapports affichés dans la console d’administration ou le gestionnaire de sauvegarde. De fait, le format XML est relativement verbeux et l’espace occupé en base de données pour de « grosses » sauvegarde était souvent assez démesuré… Par ailleurs, le parseur Microsoft MSXML n’est pas non plus un foudre de guerre, surtout dans le cas de documents volumineux, et les temps de génération pouvaient parfois être excessivement longs pour des sauvegardes contenant de nombreux fichiers modifiés.

La version 5 utilise désormais le format JSON, beaucoup plus compact, associé à un parseur natif bien plus rapide que celui de Microsoft. Les temps d’accès aux rapports sont donc drastiquement améliorés par rapport à la version 4 ! Pour des raisons de compatibilité la génération au format JSON est activée uniquement pour les agents clients en version 5 et les deux formats internes cohabitent de manière transparente pour les utilisateurs.

La seconde nouveauté est la possibilité de stocker les rapports de sauvegarde en dehors de la base de données. Par défaut, ceux-ci sont insérés dans une table contenant le résumé de toutes les exécutions. Lorsque de nombreuses sauvegardes contenant un nombre important de fichiers modifiés s’exécutent, des rapports de plusieurs kilo-octets (voire méga-octets, lorsque plusieurs centaines de milliers de fichiers sont régulièrement modifiés) sont générés et stockés dans le fichier de base de données.  Dans ce cas, il peut être pratique de déporter ce stockage dans un répertoire sur le disque serveur, pour éviter d’alourdir inutilement la base. Cette option peut être configurée dans la vue « Rapports de sauvegarde » des options serveur :

Configuration du stockage externe des rapports de sauvegarde

NS5 : La fonctionnalité de sauvegarde locale

La version 5 de l’agent client UltraBackup fusionne les travaux ayant aboutis à UltraBackup Home et intègre un moteur de sauvegarde local permettant de réaliser la copie de données sur des disques attachés à l’ordinateur. Les deux types de sauvegardes sont totalement indépendants et les mêmes données peuvent à la fois être sauvegardés sur une clé USB ou un disque dur externe et sur le serveur de sauvegarde.

Pour proposer cette nouvelle fonctionnalité, le gestionnaire de sauvegardes possède un nouveau volet « Destinations », sur la gauche, permettant d’afficher les tâches en fonction de leur cible :

Liste des emplacements de sauvegarde dans le Gestionnaire de sauvegardes

  • Un clic sur la ligne « Sauvegardes sur le serveur » affiche les sauvegardes dont la destination est le serveur UltraBackup (l’ancienne vue par défaut dans les versions précédentes du logiciel),
  • Un clic sur la ligne « Sauvegardes sur cet ordinateur » affiche les sauvegardes dont la destination est un disque local attaché au poste.

Les disques de stockage locaux utilisés par les sauvegardes apparaissent sous le nœud « Sauvegardes sur cet ordinateur », et il est possible d’afficher uniquement les sauvegardes stockées sur un disque spécifique en cliquant sur son nom. Une puce grise indique que le disque n’est pas connecté, une puce verte que le disque est connecté, une puce rouge que le disque est connecté mais que le volume contient moins de 10% d’espace de stockage libre.

La création de nouvelles sauvegardes reste quasiment inchangée – un sous-menu apparaît simplement lors du clic sur le bouton « Nouvelle sauvegarde » permettant de choisir entre la création d’une sauvegarde sur le serveur et une sauvegarde locale :

Création d'une sauvegarde locale depuis le gestionnaire de sauvegardes

Nous avons veillé à ce que les sauvegardes locales soient intégrées de manière transparentes au logiciel et que les mêmes fonctionnalités soient, dans la mesure du possible, applicables de manière similaire aux deux types de tâches. Par exemple, l’exécution des sauvegardes locales déclenche la création de rapports similaires à ceux produits par les sauvegardes sur le serveur, consultables dans la vue « Rapports » du gestionnaire de sauvegarde.

Pour permettre à l’administrateur de contrôler le statut global des sauvegardes et ainsi détecter toute erreur de copie ou de configuration des tâches, les rapports d’exécution des sauvegardes locales sont par défaut transmis au serveur de sauvegarde. La vue de l’historique des opérations dans la console d’administration intègre donc les résumés et les rapports d’exécution des tâches locales et centralisées, permettant d’embrasser une vue globale sur le système de sauvegarde.

Nous pensons que l’intégration d’une fonctionnalité de sauvegarde locale ajoute un niveau de sécurité supplémentaire pour vos données et vous permettra de tirer parti d’un nouveau mode de protection adapté à des usages alternatifs !

Voici quelques liens supplémentaires relatifs aux fonctionnalités de sauvegarde locale :

UltraBackup Home – L’horodatage des sauvegardes

UltraBackup Home vous permet périodiquement de réaliser une nouvelle copie complète des documents et de conserver automatiquement l’ancienne archive de stockage sous un nom particulier incluant sa date de dernière exécution. Cette fonctionnalité est nommée « horodatage » et offre les avantages suivants :

  • Vous conservez plusieurs versions de vos documents à des dates différentes, ce qui vous permet de posséder plus de choix si vous souhaitez restaurer des fichiers sauvegardés.
  • A chaque fois qu’une archive de sauvegarde horodatée est créée, une nouvelle sauvegarde complète est générée. Les fichiers supprimés dans les éléments à sauvegarder ne sont donc plus présents dans la sauvegarde, permettant de ré initier une nouvelle copie exacte de l’état de vos dossiers à sauvegarder.

Pour activer l’horodatage des sauvegardes, il suffit d’éditer une sauvegarde, d’afficher l’onglet « Destination », puis de cocher la case « Activer l’horodatage » :

Horodatage - activation dans l'éditeur de sauvegardes

Vous devez ensuite choisir la fréquence de l’horodatage : chaque jour, chaque semaine, chaque mois, ou chaque année. « Chaque semaine » signifie par exemple qu’un nouveau dossier de sauvegarde sera créé tous les débuts de semaine, l’ancien dossier de stockage étant renommé avec le suffixe « au jour-mois-année à heure-minute ».

Plus la fréquence des horodatages est régulière, plus le volume de données sauvegardé augmente. Il est possible de fixer une limite de dossiers horodatés à conserver en cochant la case « Supprimer automatiquement les anciennes archives horodatées » et en entrant un nombre de d’archives à conserver :

Horodatage - Choix des options de rétentions des archives horodatées

Le suffixe d’horodatage

Le suffixe d’horodatage peut être changé dans les options avancées de la sauvegarde. Vous pouvez le construire en utilisant les éléments suivants :

  • « chaîne entre guillemets » : les caractères encadrés par des guillemets simples ou doubles sont affichés tels quels, sans action de formatage,
  • d : Affiche le numéro du jour sans le préfixer d’un zéro (1 à 31),
  • dd : Affiche le numéro du jour en le préfixant d’un zéro (01 à 31),
  • ddd : Affiche le jour abrégé (Dim à Sam),
  • dddd : Affiche le jour complet (Dimanche à Samedi),
  • : Affiche le numéro du mois sans le préfixer d’un zéro (1 à 12),
  • mm : Affiche le numéro du mois en le préfixant d’un zéro (01 à 12),
  • mmm : Affiche le mois abrégé (Jan à Déc),
  • mmmm : Affiche le mois complet (Janvier à Décembre),
  • yy : Affiche le numéro de l’année sous la forme de deux chiffres (00 à 99),
  • yyyy : Affiche l’année sous la forme de quatre chiffres (0000-9999),
  • : Affiche l’heure sans la préfixer d’un zéro (0 à 23),
  • hh : Affiche l’heure en la préfixant d’un zéro (00 à 23),
  • n : Affiche les minutes sans les préfixer d’un zéro (0 à 59),
  • nn : Affiche les minutes en les préfixant d’un zéro (00 à 59),
  • : Affiche les secondes sans les préfixer d’un zéro (0 à 59),
  • ss : Affiche les secondes en les préfixant d’un zéro (00 à 59).

La méthode d’horodatage

Si la sauvegarde s’effectue sous la forme d’un dossier de fichier, c’est le nom du dossier de sauvegarde défini dans l’onglet « Général » qui est renommé, en accolant à ce nom le suffixe d’horodatage précédemment évoqué :

Horodatage - Choix du répertoire de sauvegarde, qui sera horodaté

Dans l’exemple ci-dessus, si le dossier de sauvegarde est nommé « Sauvegarde Facturation » et est placé dans « D:\BACKUP », l’horodatage effectué le 2 Janvier 2015 en début d’après midi avec le suffixe « (« au » d-mm-yyyy « à » h »h » nn) » renommera le dossier de sauvegarde en « D:\BACKUP\Sauvegarde Facturation (au 2-02-2015 à 14h 02) » puis relancera une nouvelle sauvegarde complète dans « D:\BACKUP\Sauvegarde Facturation ».

Notez que si aucun nom dossier de sauvegarde n’a été choisi à cette étape, c’est le dossier de destination choisi dans l’onglet « Destination » qui est lui-même renommé. Si ce dossier pointe sur la racine d’un disque, l’horodatage est abandonné.

Si par contre la sauvegarde s’effectue sous la forme d’un fichier ZIP, c’est le nom de l’archive choisie dans l’onglet « Général » qui est renommée, en accolant à son nom le suffixe d’horodatage choisi :

Horodatage - Choix du fichier ZIP de sauvegarde, qui sera horodaté

Pour reprendre l’exemple précédent, l’horodatage de la sauvegarde effectué le même jour renommera l’archive de sauvegarde en « D:\BACKUP\Sauvegarde Facturation (au 2-02-2015 à 14h 02).zip », et relancera une nouvelle sauvegarde dans « D:\BACKUP\Sauvegarde Facturation.zip ».

UltraBackup Home – Les filtres de sélection

UltraBackup Home permet d’inclure ou d’exclure finement les fichiers à sauvegarder. Le premier niveau de sélection est disponible dans le panneau « Filtres » de l’éditeur de sauvegardes :

UltraBackup Home - Filtres de sélection

  • « Sauvegarder les fichiers vides » permet de décider si les fichiers de 0 Ko doivent tout de même être copiés dans la sauvegarde,
  • « Sauvegarder les dossiers, même vides » permet de choisir si les dossiers doivent-être copiés dans la sauvegarde au fur et à mesure qu’ils sont rencontrés dans les répertoires sources, même s’ils sont vides. Si cette case n’est pas cochée, les dossiers vides ne sont pas reproduits dans la sauvegarde.
  • « Sauvegarder les fichiers et les dossiers système » permet de décider si les fichiers et les dossiers avec l’attribut « Système » doivent-être copiés dans la sauvegarde.
  • « Sauvegarder les fichiers et les dossiers cachés » permet de choisir si les fichiers et les dossiers avec l’attribut « Caché » doivent-être copiés dans la sauvegarde.

Vous pouvez également exclure ou inclure les fichiers en fonction de leur nom, pour cela, cliquez sur le bouton « Option avancées » :

UltraBackup Home - Filtres d'exclusion

Le menu déroulant vous permet de choisir le comportement d’UltraBackup :

  • « Copier tous les fichiers » n’applique aucun filtre de sélection par noms – tous les fichiers seront copiés.
  • « Sauvegarder les fichiers correspondants aux filtres suivants » permet de ne copier que les fichiers qui satisfont les filtres choisis dans la zone de texte.
  • « Exclure les fichiers correspondants aux filtres suivants » permet de ne copier que les fichiers qui ne satisfont pas les filtres choisis dans la zone de texte.

Les filtres doivent-être saisis un par ligne, et peuvent contenir les caractères jocker « ? » et « * ». Ils sont appliqués sur le chemin d’accès complet des fichiers à sauvegarder. Par exemple, si vous choisissez « Exclure les fichiers correspondant aux filtres suivants » et que vous entrez les lignes suivantes dans le champ « Filtres » :

*.wav
 *.mp3

…les fichiers son d’extension WAV et MP3 ne seront pas copiés.

De même, les filtres :

*\.svn\*
 *\._.svn

…évitent de copier les fichiers contenus dans des répertoires commençant par « .svn », ainsi que les fichiers nommés « ._svn ».

Si les filtres que vous choisissez dans cette fenêtre aboutissent à la copie d’un faible nombre de fichiers et que la case « Sauvegarder les dossiers, même vides » est cochée, l’arborescence source sera tout de même entièrement copiée et un nombre important de dossiers vides risque d’être présents dans la sauvegarde. Si cela n’est pas ce que vous souhaitez, décochez « Sauvegarder les dossiers, même vides » : seuls les répertoires contenant les fichiers correspondant aux filtres seront copiés.

UltraBackup Home – Les informations de suivi d’exécution

Voici quelques détails sur les différents types d’informations disponibles dans le logiciel pour contrôler la bonne exécution des sauvegardes.

Les informations du gestionnaire de sauvegarde

La vue « Sauvegardes » affiche pour chaque sauvegarde :

  • Son nom,
  • La date de dernière sauvegarde,
  • La date de prochaine exécution, si la sauvegarde est planifiée,
  • Des informations supplémentaires, comme par exemple le pourcentage de progression si la sauvegarde est en cours d’exécution.

Le gestionnaire de sauvegarde

Le code couleur suivant est utilisé :

  • Bleu : la sauvegarde est en cours d’exécution.
  • Rouge : la dernière exécution de la sauvegarde n’est pas allée à son terme.
  • Grise : la sauvegarde est verrouillée ou est stockée sur un périphérique amovible qui n’est actuellement pas branché à l’ordinateur. Il n’est pas possible de l’exécuter maintenant, à moins de la déverrouiller ou de brancher le disque contenant la sauvegarde sur le poste.

Les rapports de sauvegarde

Par défaut, UltraBackup Home génère un rapport d’exécution pour chaque sauvegarde. Le rapport contient la date d’heure et de fin de sauvegarde ainsi que le détail des fichiers traités et des erreurs. Ils peuvent être consultés dans le gestionnaire de sauvegarde, en cliquant sur le bouton « Rapports » :

Rapport de sauvegarde

Les rapports peuvent être envoyés par e-mail, si les paramètres SMTP ont été correctement renseignés dans les options du logiciel.

Les alertes

Les alertes contiennent des informations synthétiques à propos de l’exécution des sauvegardes ou de l’état des services exploités par le logiciel (incluant NTFS et le service de clichés VSS). Elles sont affichées dans la vue « Alertes » du gestionnaire de sauvegarde. Comme elles sont interfacées avec les journaux d’événements Windows, elles peuvent aussi être consultées à distance depuis un autre poste.

Les alertes

Les notifications d’exécution

Les notifications d’exécution sont affichées par le module installé dans la « zone de notification » en bas à droite de l’écran. Lorsque vous démarrez manuellement une sauvegarde, le logiciel vous informe du résultat de l’opération lorsqu’elle se termine (succès ou échec, nombre de fichiers traités…) :

Notification UltraBackup Home

Par ailleurs, à chaque fois qu’une sauvegarde planifiée démarre, un message similaire est également affiché afin de vous prévenir du lancement en arrière-plan d’une opération de copie de fichiers.

Vous pouvez contrôler l’affichage de ces notifications dans les options du logiciel.