Archives de catégorie : Développement

UltraBackup NetStation 4, première « release candidate »

La nouvelle génération d’UltraBackup NetStation est bientôt disponible ! Nous publions pour test public la première « release candidate » de notre logiciel de sauvegarde réseau phare en version 4.

UltraBackup NetStation 4 améliore drastiquement les performances en terme d’utilisation mémoire, de vitesse de communication inter-agents et d’indexation des fichiers sauvegardés. Outre les centaines d’optimisations incluses, cette nouvelle version propose des nouvelles fonctionnalités, telles que :

  • Le canal de communication serveur-à-client : permet de créer et administrer les sauvegardes depuis le serveur de sauvegarde en parcourant les périphériques de stockage des clients à distance, sans besoin d’ouvrir aucun port depuis le réseau client,
  • Un reporting plus clair des actions réalisées durant les sauvegardes. Les fichiers traités sont désormais classés par catégorie, et peuvent être recherchés plus facilement.
  • Le pré-chargement des sauvegardes : vous permet de copier les éléments à sauvegarder sur un disque externe puis de les sauvegarder depuis ce disque sur le serveur pour que la première sauvegarde soit la plus rapide possible,
  • L’assistant contrôle de l’intégrité serveur, vous offrant la possibilité à tout moment d’être sur que toutes les données stockées peuvent être restaurées,
  • La récupération de documents depuis la console d’administration installée sur un poste distant : en tant qu’administrateur, vous pouvez installer la console d’administration sur n’importe quel poste et récupérer les documents de vos clients. Les fichiers sont extraits et placés dans des archives ZIP téléchargeables depuis le portail Web Ultrabackup NetStation.
  • La refonte de l’interface Web de restauration : plus efficace, plus rapide, plus jolie !

UltraBackup NetStation 4 RC1 est disponible au téléchargement à cette adresse. Si vous avez des remarques, vous pouvez nous les adresser par e-mail ou via nos forums.

Note : Cette version n’inclue pas la documentation mise à jour.

UltraBackup 4 est-il compatible avec Windows 7 ?

[EDIT : Nous avons publié UltraBackup Home, le successeur d’UltraBackup 4, un outil gratuit compatible avec toutes les versions de Windows. Cliquez ici pour découvrir UltraBackup Home. ]

Réponse courte : oui.

UltraBackup 4, notre outil de copie de fichiers développé au début des années 2000 a été conçu pour être compatible… avec Windows 98 et Windows XP. Le temps a passé, le système d’exploitation de Microsoft a profondément évolué, mais UltraBackup 4 reste tout de même utilisable sous des versions récentes de Windows – à condition de respecter quelques règles :

  • Utilisez la version distibuée depuis notre site (ver. 4.2.7.435) et non depuis d’autres miroirs. Elle comporte un correctif lié à un dysfonctionnement bloquant concernant la gestion des dates présent dans le créateur de sauvegardes.
  • N’installez pas le logiciel dans Program Files, car UltraBackup a besoin de droits en écriture dans ce dossier, ce qui n’est plus le cas depuis Windows Vista. Choisissez un autre dossier durant l’installation comme « c:\ub4 ».

Ceci dit, même si UltraBackup 4 peut fonctionner sous des versions récentes de Windows, le logiciel n’est pas optimisé pour et souffre de nombreuses limitations inhérentes à son âge. Si vous cherchez une solution de sauvegarde gérant les fichiers ouverts, le versionning ou l’externalisation de données, nous vous conseillons de découvrir UltraBackup NetStation. Si vous cherchez un simple outil de copie de fichiers « intelligent » à la manière d’UltraBackup 4, ne désespérez pas, nous pourrions lui donner une suite prochainement… à suivre !

NS4 : L’interface de programmation OLE Automation

UltraBackup NetStation 4 va fournir une interface de programmation (API) basée sur OLE Automation, permettant d’administrer le serveur et ses objets depuis des langages de programmation tiers. A la différence d’une API binaire, un composant COM de type Automation permet d’établir facilement un pont entre le logiciel et un langage compatible comme C, C++, Java, PHP, .NET, Delphi ou VBScript. L’API sera livrée et enregistrée avec le serveur de sauvegarde, et disponible pour les plates-formes 32 et 64 bit. Voici quelques tâches qui pourront par exemple être réalisées depuis un simple script VBS :

  • Création et administration des utilisateurs et de leurs sauvegardes,
  • Contrôle des alertes serveurs,
  • Recherche et localisation de fichiers stockés sur le serveur,
  • Exploration du contenu des sauvegardes, vérification de l’intégrité des fichiers, extraction des données stockées,
  • Contrôle des dernières opérations effectuées par les utilisateurs, obtention de leur résumé et des rapports d’exécution,
  • Obtention des statistiques d’usage et contrôle des indicateurs de fonctionnement du serveur.

Un tel composant permet de fournir à l’administrateur un moyen commode d’automatiser et de scripter certaines tâches récurrentes de contrôle. Il autorise aussi des applications tierces à interagir avec UltraBackup, mettant à leur disposition le moteur de sauvegarde et de stockage réseau pour leur usage !

La documentation complète est disponible :

NS4 : L’amélioration des performances

L’amélioration des performances a été une tâche de premier plan dans UltraBackup NetStation 4. Les points suivants ont fait l’objet d’efforts particuliers pour cette nouvelle version :

  • Le système de gestion des transactions avec la base de données virtualisant l’arborescence des fichiers stockés a été grandement améliorée. Nous avons veillé à utiliser des transactions les plus courtes possibles, seulement quand c’était nécessaire, réduisant considérablement la charge du serveur de base de données.
  • L’empreinte mémoire des processus a été réduite afin que chacun des composants du logiciel utilise un volume minimum de mémoire.
  • Le protocole de communication serveur a été revu pour permettre la compression de données quand cela est possible.
  • Le serveur de sauvegarde comporte désormais un module de « maintenance automatique » permettant de lancer une opération de collecte et de recyclage des enregistrements usagés de la base de données à chaud, pendant que des utilisateurs sont connectés. Cette opération, dite de « sweep », permet d’accroître les performances du logiciel et de réduire la taille de la base de données :

Ces optimisations introduisent de très importants gains de performance. A titre d’exemple, une sauvegarde de plus d’un million de fichiers se charge désormais dans la console d’administration en moins de deux minutes !

NS4 : le contrôle de l’intégrité serveur

UltraBackup NetStation 4 introduit un nouveau système permettant de tester l’intégrité des données stockées. Il s’agit de l’assistant « Contrôle de l’intégrité serveur » :

L’assistant vous permet de vérifier une partie ou la totalité des données stockées, en testant si les fichiers sont bien accessibles et si les sommes de contrôle des blocs de données sont toujours valides. Lorsque des problèmes sont détectés, le logiciel peut révoquer (c’est à dire supprimer) de manière transparente les enregistrements en base de données qui ne correspondent plus à des fichiers valides sur le disque :

Ainsi il est donc aisé de contrôler la santé d’un serveur UltraBackup et d’être rassuré quant aux capacités de restauration des données stockées.

Il est important d’utiliser cet assistant après tout arrêt brutal du poste serveur (crash Windows, coupure d’alimentation, panne quelconque…) pour vérifier que les sauvegardes en cours d’exécution n’ont pas été impactées par le dysfonctionnement. Si UltraBackup possède de nombreuses méthodes permettant de récupérer d’un crash Windows, elles ne peuvent parfois pas toutes être mises en oeuvre et certaines sauvegardes en cours de traitement au moment du crash peuvent nécessiter une réparation.